Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juillet 2013 6 27 /07 /juillet /2013 15:08
KIWIRE

27 juillet 2013: plus d’un mois que je n’ai plus écrit ici… Comme souvent, seules de mauvaises raisons sont à invoquer, au premier rang desquelles cette négativité qui, maintenant presque à chaque tentative d’écriture, me fait jeter à la corbeille la moindre esquisse d’article avant que soit achevée l’ombre d’un brouillon de paragraphe. Et puis quelques soucis d’ordinateur – une ancienne machine familière qui a battu de l’aile et que j’ai dû remplacer en urgence par une nouvelle; j’ai sauté sur l’occasion pour acquérir un ultraportable (ah! comme j’en rêvais de ces petits engins si faciles à transporter, si légers, dont je me disais que je pourrais enfin tapoter du clavier à peu près n’importe où et me voilà bien déçue...). Ajoutée à tout cela l’exécration que je voue à la nouvelle configuration de l’administration de ce blog. Maudit Kiwi !!! ce formatage excessif qui empêche de varier la mise en page d’un article à l’autre m’insupporte; cela ne favorise guère une écriture déjà poussive. Mais enfin, j’étais prête à m’adapter, "faire contre mauvaise fortune bon cœur" comme on dit.


Et voilà qu’en voulant reprendre le chemin de ces noires terres – à la faveur du festival de Sarlat qui, ouvert le 22 juillet, m’a déjà fourni une riche matière – que je n’avais encore jamais délaissées si longtemps, je découvre de quoi entrer dans une rage vert kiwi… En me connectant à l’administration, je suis accueillie par une fenêtre m’avertissant que, au-delà de 45 jours d’inactivité, des bandeaux publicitaires pouvaient être automatiquement ajoutés à mon blog. Mais c’est révoltant! je ne me souviens pas avoir lu dans les conditions générales d’utilisation qu’Overblog agissait ainsi quand les blogs sont laissés trop longtemps en jachère – il est vrai que c’était en janvier 2009, bien avant Kiwi… Et ce n’est pas tout: pour pouvoir accéder aux commandes habituelles de l’administration, il me faut désormais "utiliser le reader" (mais que diable avez-vous fait de votre français, messieurs et dames d’Overblog??? ce n’est donc pas assez que les "hubs", "tags" et autres anglicismes superflus qui ont supplanté désormais des termes français tout simples et très commodes d’emploi???): je suis sommée de "choisir un blog" pour le suivre – "Vous ne suivez actuellement aucun blog. Veuillez sélectionner au moins un blog dans la liste." Mais qu’est-ce que c’est que cette nouvelle contrainte? Comme j’étais pressée de pouvoir enfin "publier un nouvel article", j’ai "choisi" un blog sans prendre le temps de l’explorer puisque, de toute façon, je me fous du contenu (enfin pas tout à fait: j'ai quand même cliqué dans la rubrique "littérature"): j’ai agi sous la contrainte et mon choix n’a aucune valeur – oh, ce commentaire aigre n’est nullement dirigé vers le(s) créateur(s) de ce blog que je n’ai même pas visité, mais contre ceux qui "gèrent" Overblog et sont bien sûr injoignables – ce qui se comprend étant donné l’énorme quantité de blogs dont ils doivent assurer la maintenance, mais qui n’est guère agréable pour l’usager. Avez-vous réussi à dégotter sur le site d’Overblog un bouton "contact" et à rédiger un message que l’on vous répond très aimablement… qu’il ne vous sera envoyé aucune réponse: le forum et les "FAQ" sont là pour vous (ah, au fait, FAQ, ça peut très bien se dire QFP, en français dans le texte: questions fréquemment posées). Imaginez un constructeur automobile qui vous inviterait, en cas de problème avec le véhicule que vous venez d’acheter, non pas à revenir vers votre concessionnaire mais à aller fréquenter en ligne la "foire aux questions"…
Ah! si j’étais geek j’aurais déjà remballé mon contenu, claqué la porte de cette "plateforme" que je hais, et tâché de trouver ailleurs où nicher. Mais, outre que je suis une internaute tout ce qu’il y a de plus basique, je suis aussi d’une inertie crasse. Aussi vais-je sans doute bouffer du Kiwi encore pour quelque temps, quitte à souffrir de violentes remontées acides.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Terres nykthes
  • : Ce blog au nom bizarre consonant un rien "fantasy" est né en janvier 2009; et bien que la rubrique "archives" n'en laisse voir qu'une petite partie émergée l'iceberg nykthéen est bien enraciné dans les premiers jours de l'an (fut-il "de grâce" ou non, ça...) 2009. C'est un petit coin de Toile taillé pour quelques aventures d'écriture essentiellement vouées à la chronique littéraire mais dérivant parfois - vers où? Ma foi je l'ignore. Le temps le dira...
  • Contact

Aux Manettes...

  • Yza
  • Entre littérature et arts visuels, à la poursuite des ombres, je cherche. Parfois je trouve. Souvent c'est à un mur que se résume le monde... Yza est un pseudonyme, choisi pour m'affranchir d'un prénom jugé trop banal mais sans m'en écarter complètement parce qu'au fond je ne me conçois pas sans lui
  • Entre littérature et arts visuels, à la poursuite des ombres, je cherche. Parfois je trouve. Souvent c'est à un mur que se résume le monde... Yza est un pseudonyme, choisi pour m'affranchir d'un prénom jugé trop banal mais sans m'en écarter complètement parce qu'au fond je ne me conçois pas sans lui

Recherche

Articles Récents

  • Rétro-journal sarladais en … épisodes
    La 66e édition du Festival des jeux du théâtre de Sarlat s'est achevée le samedi 5 août. Dès le lendemain s'esquissait quelque chose qui semblait bien se tenir au long d'une ligne d'écriture qui ne demandait qu'un peu de constance pour se réaliser en...
  • Bribeloteries
    Des bribes-bibelots de peu, verroteries textuelles que pourtant je ne parviens pas à jeter d’un clic à la corbeille ni, lorsqu’elles traînent à l’ancienne sur des bouts de papier ou gisent demi-mortes en des pages de vieux carnets tout encombrés et conservés...
  • 66e Festival des Jeux du théâtre de Sarlat. En dix-huit scènes...
    Lorsqu'un directeur artistique en poste depuis plus de vingt ans expose la programmation d'un festival à une spectatrice qui elle-même suit ledit festival depuis plus de dix ans, la présentation devient vite réticulaire et naît d’un mycélium se déployant...
  • 66e Festival des Jeux du théâtre de Sarlat. Lever de rideau
    Du 20 juillet au 5 août 2017, le plus ancien festival de théâtre français après Avignon revient pour une 66e édition... Cette année encore, grâce à la générosité amicale de Jean-Paul Tribout qui une fois de plus aura consenti à m'accorder de son temps,...
  • Les lumières parlent...
    Lucrèce Borgia est de ces figures historiques dont la littérature s’empare et qu'elle pare de telle manière que leur être littéraire supplante dans l’imaginaire collectif la personne réelle. Si «Lucrèce Borgia» est un nom qui à lui seul évoque une théorie...

Pages