Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 octobre 2011 5 07 /10 /octobre /2011 09:59

Matière à sourire

 

Lorsque je prends le métro et que je monte dans une rame pour un court trajet, je me laisse souvent aller à rêvasser au lieu de lire. Mes yeux traînent sans s’arrêter sur rien, allant au même train que mes pensées. Mille petites choses secrètement me parlent, fugaces comme l’étincelle – éteintes sitôt surgies, fondues dans la foule des informations que le cerveau évacue à peine perçues faute de leur avoir trouvé une pertinence, un relief qui justifierait leur rétention. Hier j'étais ainsi tassée sur un strapontin, guettant du coin de l'œil le nom des stations. Ligne 12, direction Mairie d'Issy. À l’ouverture des portes, à Opéra, entre un homme qui tout de suite m’impressionne. Il est assez grand, corpulent – le pas est un peu lourd et le visage, dont la sévérité est soulignée par une paire de lunettes à fine monture métallique, a cette carrure virile que l’on attribue, d’instinct, aux militaires. D’ailleurs, sa tenue – pantalon beige, pull-over et béret vert foncé – m’évoque l’armée. Je ne pense pas pourtant que ce soit un uniforme, mais je reconnais, sur l’insigne épinglé au béret, sur les épaulettes du pull-over, une croix de Lorraine. De toute sa personne massive se dégage une prestance que l’on dirait bronzée par de longues années de discipline, de rigueur – une droiture physique que je présume être aussi morale. 

 

kinsella-breveTNSans rien connaître aux choses militaires – ni les grades, ni les différents corps d’armée, encore moins les subdivisions selon lesquelles chacun s’organise – je me dis qu’il est officier, probablement général, ou colonel. Il tient à la main une serviette en cuir. Sans doute garnie de documents et de livres, elle me suggère qu'il est érudit. Peut-être invité à un colloque savant. Est-il historien des armées? Spécialiste en stratégie militaire? Docteur es grandes batailles? À moins que, convoqué en urgence par le gouvernement ou les services de renseignements, il soit impliqué dans quelque affaire classée "secret Défense"…  En montant dans le wagon il jette un bref regard au schéma des stations – il ne doit être à Paris que de passage et n'a pas l'habitude du métro. Je brode et m’emballe, comme une bobine de film brusquement rompue en cours de projection! À toute vitesse je me brosse à moi-même un portrait imaginaire de cet homme imposant, qui ne restera assis à côté de moi que le temps d’aller d’Opéra à Solferino.

Pourtant ce n’est pas son austère dignité qui m’a marquée mais le violent clair-obscur qu’elle a dessinée avec le livre dans lequel il s’est plongé pendant les cinq minutes qu’aura duré son trajet.

Un livre de poche à la couverture bleu vif et drôlement illustrée, Samantha bonne à rien faire, de Sophie Kinsella…

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Terres nykthes
  • : Ce blog au nom bizarre consonant un rien "fantasy" est né en janvier 2009; et bien que la rubrique "archives" n'en laisse voir qu'une petite partie émergée l'iceberg nykthéen est bien enraciné dans les premiers jours de l'an (fut-il "de grâce" ou non, ça...) 2009. C'est un petit coin de Toile taillé pour quelques aventures d'écriture essentiellement vouées à la chronique littéraire mais dérivant parfois - vers où? Ma foi je l'ignore. Le temps le dira...
  • Contact

Aux Manettes...

  • Yza
  • Entre littérature et arts visuels, à la poursuite des ombres, je cherche. Parfois je trouve. Souvent c'est à un mur que se résume le monde... Yza est un pseudonyme, choisi pour m'affranchir d'un prénom jugé trop banal mais sans m'en écarter complètement parce qu'au fond je ne me conçois pas sans lui
  • Entre littérature et arts visuels, à la poursuite des ombres, je cherche. Parfois je trouve. Souvent c'est à un mur que se résume le monde... Yza est un pseudonyme, choisi pour m'affranchir d'un prénom jugé trop banal mais sans m'en écarter complètement parce qu'au fond je ne me conçois pas sans lui

Recherche

Articles Récents

  • Voir ou ne pas voir...Chercher à voir ou pas...
    . .. ou les scories d'une sortie photo ratée – ratage relatif puisqu'il en sort ce qui suit. Dimanche 8 octobre. La lumière est belle sous les gris en tumulte du ciel parfois liserés d’un mince rehaut de clarté jaunâtre. Le temps est calme, à peine froissé...
  • In extremis
    Plus que quelques heures avant que soit irrémédiablement (vous entendez? —diablement! et en effet c’est bien de malignité qu’il s’agit quand s'évoque l'implacabilité du temps passant) consommé ce dernier jour de septembre et rien encore n'a été déposé...
  • Rétro-journal sarladais en ... épisodes
    ÉPISODE 2 Vendredi 4 août18 heures. Dans une heure débutera la représentation au Plantier. La chaleur est écrasante et le ciel d’un bleu obstiné, têtu. Le soleil, à 19 heures, sera encore assez haut pour faire taire les ombres qui pourtant s’allongent...
  • Petite pensée déprimée
    Trouver le chemin qui mène du percept, ou de la pensée, au texte puis en couvrir la distance de bout en bout… cela m’est chaque jour plus difficile. Et je ne fais guère plus que rêver mes phrases au lieu de les écrire – rêvées, encore intangibles, elles...
  • Rétro-journal sarladais en … épisodes
    La 66e édition du Festival des jeux du théâtre de Sarlat s'est achevée le samedi 5 août. Dès le lendemain s'esquissait quelque chose qui semblait bien se tenir au long d'une ligne d'écriture qui ne demandait qu'un peu de constance pour se réaliser en...

Pages