Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 juin 2019 4 27 /06 /juin /2019 12:15

Blanc comme "silence" - "absence", "oubli".

Blanc comme le point le plus cru que puisse atteindre une luminosité avant qu'aveuglé on cesse de la voir.

Blanc comme le son d'une voix portée au plus ténu du murmure et que l'on n'entend plus fors la trace qu'elle laisse, accrochée tel un lambeau aux syllabes jetées dans un souffle.

Blanc comme l'abîme ouvert au seuil de la parole par le mot perdu, disparu, celui qu'on ne sait pas prononcer pour en appeler d'autres et ainsi faire phrase, donner à l'idée son essor.

Depuis le 20 mai où déjà le "désastre" sentait son tas de poussière, c'est un peu comme si j'avais  avancé à travers un monceau de mots aptères, chus faute d'avoir été agrégés à d'autres pour pouvoir tenir haut leur sens et faire signe - des mots desséchés, en décomposition, que chacun de mes pas disperse en volutes pulvérulentes et qui s'effritent en particules plus infimes encore si d'aventure je tends les doigts pour tâcher de les retenir.

RIEN, donc, devant mes pieds que ces amas de mots défaits, trop affaiblis pour se défroisser et retrouver tout leur potentiel de sens, mais pas assez dégradés pour ne pas obscurcir le grand blanc de la mutité et lui conserver son absoluité qui, intacte, possède au moins quelque vertu enivrante.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Terres nykthes
  • : Ce blog au nom bizarre consonant un rien "fantasy" est né en janvier 2009; et bien que la rubrique "archives" n'en laisse voir qu'une petite partie émergée l'iceberg nykthéen est bien enraciné dans les premiers jours de l'an (fut-il "de grâce" ou non, ça...) 2009. C'est un petit coin de Toile taillé pour quelques aventures d'écriture essentiellement vouées à la chronique littéraire mais dérivant parfois - vers où? Ma foi je l'ignore. Le temps le dira...
  • Contact

Aux Manettes...

  • Yza
  • Entre littérature et arts visuels, à la poursuite des ombres, je cherche. Parfois je trouve. Souvent c'est à un mur que se résume le monde... Yza est un pseudonyme, choisi pour m'affranchir d'un prénom jugé trop banal mais sans m'en écarter complètement parce qu'au fond je ne me conçois pas sans lui
  • Entre littérature et arts visuels, à la poursuite des ombres, je cherche. Parfois je trouve. Souvent c'est à un mur que se résume le monde... Yza est un pseudonyme, choisi pour m'affranchir d'un prénom jugé trop banal mais sans m'en écarter complètement parce qu'au fond je ne me conçois pas sans lui

Recherche

Articles Récents

  • Evanescences
    Revenir à la vie en "écrivant sur"... J'y crois, dur comme fer, dès que j'ouvre un livre. Très vite naissent, plus ou moins fragmentaires, des pensées que je verrai s'infirmer ou se confirmer au fil des pages en tout cas se compléter, s'affiner, se développer...
  • Où donc...
    ... ma façon de lire qui fait foisonner les idées, les mêle d'émotivité et d'intuitions plus ou moins floues puis qui parvient sans trop de peine à organiser tout cela en pensée articulée, toute prête à impulser un geste scriptural suffisamment sûr pour...
  • Retour aux chroniques...
    Enfin... timide retour: le vrai, celui qui signifie des publications assez régulières et consacrées à des livres, des spectacles ou des expositions, s'est amorcé il y aura bientôt un an sur k-libre . Il s'est interrompu depuis plus d'un mois, les ouvrages...
  • Emergence
    Depuis janvier à nouveau le désert, l'immense désert de silence au bord de nuits qui n'en finissent pas d'être ombres profondes, abîmes parcourus de tourmentes malgré ici ou là quelques trouées de lumière qui empêchent l'absolue déréliction de submerger...
  • Inactualité...
    Au printemps 2021, histoire de retrouver un peu d'oxygène mental grâce à l'écriture mais n'ayant plus aucune motivation pour me risquer aux «introspcopies», et pas davantage pour muser en «petites errances», je me suis dit que la meilleure voie était...

Pages