Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 novembre 2013 3 27 /11 /novembre /2013 18:34

Tous les arpenteurs de musées ont croisé lors de leurs pérégrinations de ces "croqueurs" qui, bloc et crayon à la main, se campent devant les œuvres, les jaugent longuement, puis commencent à laisser courir la mine de graphite sur le papier tandis que leur regard voyage en un va-et-vient continu entre la feuille et l’objet scruté. Ils étudient et explorent l’œuvre par leur propre "faire", la pénétrant ainsi beaucoup plus profondément qu’en l’observant seulement ou en lisant à son sujet quantité d’analyses et de gloses, aussi érudites soient-elles. Et de ce qu’ils apprennent ainsi, ils tireront ensuite leurs œuvres personnelles.
C’est, mal traduit en quelques phrases sommaires, un rapide résumé de ce que peut être un parcours d’artiste. Marie-Annick Jagu a imaginé de faire vivre à ses élèves un peu de cette aventure créative en une brève plage de temps d’une journée – le samedi – à raison de deux rendez-vous par mois et prête à pousser la fréquence jusqu’à un par semaine si les inscriptions se cumulent en nombre suffisant. Ce cours un peu spécial commence au musée: pendant environ deux heures, les élèves sont invités à traiter un sujet en croquant et dessinant ce qui les entoure, les œuvres aussi bien que le décor, voire l’inscription des œuvres dans le décor – la scénographie. Puis se poursuit en atelier, après une pause déjeuner, où va s’élaborer une création personnelle à partir des croquis faits le matin, avec le matériel mis à disposition sur place.

La prochaine "Journée pour le dessin et la peinture" est prévue le samedi 14 décembre. Marie-Anick attendra ses élèves à 10h30 au Petit Palais, dans la salle où se tient l’exposition "L’école en image", puis les accueillera ensuite à l’Atelier Grenelle (7 rue Ernest Psichari) à partir de 14 heures pour la phase "création". Chaque inscrit pourra, à sa guise, apporter son pique-nique et pause-déjeuner à l’atelier ou bien aller se restaurer à l’extérieur.


Pour tout renseignement complémentaire, notamment les tarifs, contactez Marie-Annick Jagu par courriel (atelier.majcouleur@gmail.com) ou bien par téléphone: 06.85.67.25.44. Une petite visite de son site sera une balade bien agréable pour se familiariser avec son approche de la pédagogie artistique.

Quelques réalisations issues d'un précédent "Samedi"

Quelques réalisations issues d'un précédent "Samedi"

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Terres nykthes
  • : Ce blog au nom bizarre consonant un rien "fantasy" est né en janvier 2009; et bien que la rubrique "archives" n'en laisse voir qu'une petite partie émergée l'iceberg nykthéen est bien enraciné dans les premiers jours de l'an (fut-il "de grâce" ou non, ça...) 2009. C'est un petit coin de Toile taillé pour quelques aventures d'écriture essentiellement vouées à la chronique littéraire mais dérivant parfois - vers où? Ma foi je l'ignore. Le temps le dira...
  • Contact

Aux Manettes...

  • Yza
  • Entre littérature et arts visuels, à la poursuite des ombres, je cherche. Parfois je trouve. Souvent c'est à un mur que se résume le monde... Yza est un pseudonyme, choisi pour m'affranchir d'un prénom jugé trop banal mais sans m'en écarter complètement parce qu'au fond je ne me conçois pas sans lui
  • Entre littérature et arts visuels, à la poursuite des ombres, je cherche. Parfois je trouve. Souvent c'est à un mur que se résume le monde... Yza est un pseudonyme, choisi pour m'affranchir d'un prénom jugé trop banal mais sans m'en écarter complètement parce qu'au fond je ne me conçois pas sans lui

Recherche

Articles Récents

  • Voir ou ne pas voir...Chercher à voir ou pas...
    . .. ou les scories d'une sortie photo ratée – ratage relatif puisqu'il en sort ce qui suit. Dimanche 8 octobre. La lumière est belle sous les gris en tumulte du ciel parfois liserés d’un mince rehaut de clarté jaunâtre. Le temps est calme, à peine froissé...
  • In extremis
    Plus que quelques heures avant que soit irrémédiablement (vous entendez? —diablement! et en effet c’est bien de malignité qu’il s’agit quand s'évoque l'implacabilité du temps passant) consommé ce dernier jour de septembre et rien encore n'a été déposé...
  • Rétro-journal sarladais en ... épisodes
    ÉPISODE 2 Vendredi 4 août18 heures. Dans une heure débutera la représentation au Plantier. La chaleur est écrasante et le ciel d’un bleu obstiné, têtu. Le soleil, à 19 heures, sera encore assez haut pour faire taire les ombres qui pourtant s’allongent...
  • Petite pensée déprimée
    Trouver le chemin qui mène du percept, ou de la pensée, au texte puis en couvrir la distance de bout en bout… cela m’est chaque jour plus difficile. Et je ne fais guère plus que rêver mes phrases au lieu de les écrire – rêvées, encore intangibles, elles...
  • Rétro-journal sarladais en … épisodes
    La 66e édition du Festival des jeux du théâtre de Sarlat s'est achevée le samedi 5 août. Dès le lendemain s'esquissait quelque chose qui semblait bien se tenir au long d'une ligne d'écriture qui ne demandait qu'un peu de constance pour se réaliser en...

Pages